– La périostite origine et traitement possible

 

 

La périostite est une pathologie qu’on retrouve souvent chez le coureur. La douleur se présente sur l’avant du tibia parfois d’un côté voir des deux côtés. Elle peut être forte et nécessiter l’arrêt de la course à pieds.

Cette douleur correspond à l’inflammation de la membrane recouvrant l’os (le périoste) d’origine mécanique.

Il existe des facteurs favorisant l’apparition de ses douleurs : les forces créées à l’impact au sol, l’hyper-pronation à la course, une flexion plantaire exagérée, une hyper-rotation externe de la hanche.

Pour résumé les deux origines de cette pathologie sont :

  • La pratique de la course sur terre dur (bitume), chaussures non adaptées.
  • Un trouble dans la technique de course dans la phase d’attaque, d’équilibration ou de poussée.

La prise en charge de ces douleurs peut être faite par

  • L’ostéopathe afin de travailler la raideur articulaire du pied de la cheville et du genou
  • Le podologue pour une étude de la course, adapté les chaussures voir appareiller avec des semelles orthopédiques
  • Le kinésithérapeute pour traiter les douleurs musculaires et une rééducation de la marche

Attention, continuer à courir avec une périostite peut entrainer des fractures de fatigues (notamment chez la femmes), et peut fortement impacter votre entrainement. L’augmentation des douleurs peut aboutir à une gêne quasiment quotidienne même lors de la marche. N’attendez pas pour consulter !

Publicités