L’ostéopathie pour les sportifs

Comment l’ostéopathie peut aider les sportif?

En pratiquant de manière ponctuelle ou plus régulière un sport, des conséquences physiques sont possibles. De la simple contracture en passant par les tendinites, entorses ou autres douleurs liées à une inflammation locale, une altération de vos performances et de votre état de santé peut arriver. Pour lutter efficacement contre ces traumatismes sportifs, l’ostéopathie se révèle efficace. Tout en vous aidant à disposer d’un meilleur équilibre corporel, l’ostéopathie peut aussi vous accompagner vers une amélioration graduelle de vos performances.

 

Les apports de l’ostéopathie pour les sportifs

L’ostéopathie est une thérapeutique manuelle. Elle intervient essentiellement sur les blocages articulaires, afin d’aider notre corps à mieux fonctionner. Le but de l’ostéopathie est de redonner toute leur capacité aux articulations qui ont perdu leur mobilité initiale. L’ostéopathie permet de traiter les dérèglements articulaires qui interviennent à cause d’habitudes posturales, après un accident, par la répétition d’un geste dans le cadre professionnel, mais aussi suite à la pratique sportive.
Si l’on se focalise sur la pratique sportive, l’ostéopathie est indiquée pour :

  • Les contractures : à cause d’un mouvement répétitif, un effort trop important peut entraîner une tension réflexe. Le muscle perd alors de son élasticité.
  • Les tendinites : les tendinites peuvent intervenir pour plusieurs raisons. La mauvaise utilisation du matériel, l’excès de vibrations dans les muscles, un blocage. Vous souffrez peut être d’un tennis elbow, d’une tendinite du moyen fessier, de la patte d’oie ou du fascia lata (TFL) ;
  • Les entorses : un étirement des ligaments, et une articulation qui est maintenue au-delà de son élasticité d’origine, c’est l’entorse assurée. L’ostéopathie est indiquée face aux entorses de chevilles, aux entorses cervicales ou à une ligamentoplastie du genou ;

L’ostéopathie est également indiquée pour faire face aux séquelles de luxation. En effet, après une luxation, le traumatisme, et les efforts du corps nécessaires pendant la convalescence peuvent déclencher des douleurs. Leur traitement peut se faire en douceur avec une ou plusieurs séances.

 

Source : Le Guide Sport

Publicités