– Aponévrosite plantaire : manifestations et diagnostic

 

Les sportifs, notamment les joggeurs présentent souvent des douleurs situées au niveau du talon ou de la voûte plantaire, les gênant au cours de leur activité sportive 15% des blessures des coureurs sont localisées au niveau des pieds.

Aponévrose plantaire: définition

L’aponévrose plantaire est une lame fibreuse et résistante prolongeant le tendon d’Achille, située sous la peau du pied, au niveau de la voûte plantaire, et reliant le calcanéum situé au niveau du talon aux orteils, plus précisément au niveau des têtes des 5 métatarsiens.

Aponévrose plantaire : rôles

L’aponévrose plantaire joue un rôle d’amortissement et d’équilibre. Elle transmet la force qui est nécessaire à la propulsion du pied de l’arrière vers l’avant et participe à la stabilité de l’arche plantaire au cours de la marche

L’aponévrosite plantaire

L’aponévrosite plantaire encore appelée fasciite plantaire, est une inflammation de l’aponévrose plantaire. Elle concerne 10% des coureurs et empêche ces sportifs de courir correctement.

– Symptômes

L’aponévrosite plantaire provoque des douleurs du talon, pouvant ressembler à des crampes, apparaissant le plus souvent immédiatement après le lever, s’améliorant au cours de la journée pour réapparaître en fin de journée. Les douleurs qui peuvent empêcher l’appui peuvent devenir chroniques si aucun traitement n’est débuté au cours des 6 mois après l’apparition des premières douleurs.

– Facteurs favorisants

Notons également qu’une voûte plantaire trop cambrée peut également être en cause. Courir sur un terrain trop dur, avoir des chaussures inadaptées, courir avec une mauvaise technique, en descente ou sur l’avant pied représentent des facteurs favorisants de voir survenir une aponévrosite plantaire. D’autre part, des douleurs lombaires, une musculation peu développée et une augmentation trop forte de l’intensité et de la fréquence des épisodes de course participent également à l’apparition de ces manifestations.

– Diagnostic

Une radio du talon peut révéler un épaississement des parties molles situées au niveau du talon ainsi que des micro-calcifications. L’échographie peut mettre en évidence un épaississement de l’aponévrose. Une IRM peut permettre un diagnostic plus précis, notamment au niveau de la localisation.

Publicités